Home / Restauration / La guerre des livreurs de repas est déclarée à Clermont-Ferrand

La guerre des livreurs de repas est déclarée à Clermont-Ferrand

Après Deliveroo, c’est Fetch qui a annoncé son arrivé dans la capitale puydômoise.

Deliveroo? Fetch? Kézako?

Ce sont des sociétés de food delivery ou livraison de repas à domicile.

Depuis plusieurs années, les services de livraison sont assurés par les restaurateurs eux-mêmes, qui doivent donc gérer les commandes, la flotte de véhicules et les livraisons.

Ce que proposent les services comme Deliveroo ou Fetch, c’est de prendre en charge la partie livraison en échange d’un pourcentage sur chaque commande (environ 20%).

Deliveroo a dégainé le premier, en 2015, à Paris, puis Lyon et maintenant 20 villes de France dont Clermont-Ferrand dernièrement.

La société est née en Angleterre en 2013, elle est en mesure de livrer 8,8 millions de personnes en France.

Tout est géré à partir d’un simple smartphone, propriété du livreur comme le vélo d’ailleurs, de la commande au paiement. Le « biker » va chercher le repas chez le restaurateur puis le livre en 30 min au client.

Douze restaurants se sont inscrits sur la plateforme à Clermont-Ferrand (Sushi-Shop, Fresh Burritos…).

Mais les livreurs ne vont pas partout dans l’agglomération clermontoise, et c’est donc plus un complément qu’une solution complète pour l’instant.

Le livreur est indépendant, auto-entrepreneur ou société… Mais est « géré » par la compagnie britannique avec des horaires fixes de 11 h 30 à 14 h 30 et de 18 h 30 à 22 h 45 et sont rémunérés 5€ par course. Avec obligation de prévenir 24h à l’avance en cas d’absence, ce qui s’apparente plus à une relation employeur/salarié qu’à une simple prestation de service.

En face, un concurrent Frenchy est sur la brèche.  C’est Fetch, société créée en 2016 à Nancy par Jean-Charles Kurdali. Elle est présente à Nancy, Reims, Metz et Dijon et compte s’installé prochainement à Clermont-Ferrand:

D’ailleurs, la start-up lorraine recherche un City-manager: https://fetch.welcomekit.co/jobs/city-manager-clermont-ferrand_clermont-ferrand .

  • Type de contrat : CDI
  • Lieu : Clermont-Ferrand, France (63007)
  • Salaire : entre 23000€ et 28000€ / an

« En 2016 nous avons livré plus de 50 000 plats et nous allons en livrer près de 300 000 en 2017, selon nos estimations. » annonce la société sur son site internet.

Fetch compte plus de 15 salariés, hors livreurs qui sont liés par … un contrat de prestation.

Les deux services sont comparables, une livraison promise entre 30 et 45 min.

Et dans les deux cas, les livreurs:

  • Doivent être sous statut auto-entrepreneur
  • Avoir un smartphone plutôt récent (compatible avec les applications)
  • Avoir son propre vélo bien entretenu
  • Ponctuel
  • Et surtout extrêmement sportif (En moyenne un livreur Fetch fait 15km le midi et 30km le soir selon son site officiel!)

A noter que d’autres sociétés proposent également ce genre de services comme RestoIn ou Foodora (8 villes en France), et arriveront peut-être à Clermont-Ferrand un jour… La guerre de la livraison de repas ne fait que commencer!

Pour postuler:

https://deliveroo.fr/fr/apply

www.fetch-livraison.com/devenir-livreur

 

About Damien

Fondateur du site et gestionnaire.

Laisser un commentaire