Au départ exclusivement réservé aux grandes métropoles comme Paris, Lyon, Lille ou Toulouse, la location de véhicule avec chauffeur (ou VTC) est un service qui gagne petit à petit la France entière.

Jusque là « oubliées », les grandes agglomérations françaises voient arriver des acteurs de ce marché sur leurs territoires.

La métropole clermontoise n’échappe pas à ce constat.

Alors qu’il y a encore peu de temps, personne ne proposait ce type de service dans l’ex-capital auvergnate, ils sont désormais une petite poignée à se partager le gâteau qui ne cesse de grossir.

Sur les 3 principales plateformes de VTC en ligne, actuellement en activité en France, seul Allocab affiche clairement une activité à Clermont-Ferrand, contrairement à LeCab et Uber.

L’uberisation a décidément du mal à arriver jusqu’au pied du Puy de Dôme.

Pourtant, dans le portage de repas, Deliveroo, Just eat et … UberEat ont fait leur place dans la cité de Pascal.

Outre le « système », autrement l’application, le nerf de la guerre pour les services de location de véhicule avec chauffeur est avant tout le chauffeur.

Et de ce côté là, on peut clairement dire que Clermont-Ferrand est à la traîne.

En effet, alors que le Rhône compte 1235 sociétés de VTC inscrites au registre des exploitants du ministère de la transition écologique et solidaire, le Puy de Dôme affiche « que » 61 fiches.

Difficile dans ces conditions de proposer un service fiable.

Nous avons d’ailleurs testé sur Uber de commander une course, et à chaque fois la même réponse « pas de voiture disponible ».

Il faut dire que AlloCab par exemple, promet un trajet vers la gare de Clermont-Ferrand à partir de 9€.

La plupart des exploitants du 63 développe leur activité en indépendant, via leur site internet et principalement en utilisant les réseaux sociaux.

Certains, ont opté par la différenciation, comme G.V. Limousine Service dans le transport « haut de gamme ».

Le développement du porte-à-porte augmentera peut-être la part de marché des VTC, même à Clermont-Ferrand.

A l’heure actuelle, le gros de l’activité touche l’événementiel et le business avec le transport des personnes dans le cadre professionnel.

Avec le durcissement des règles en matière d’automobile, les leviers de croissance sont réels, mais la branche des VTC doit encore se professionnaliser pour profiter pleinement d’une activité qui n’en est encore qu’à ses débuts.

Location de véhicule avec chauffeur à Clermont-Ferrand

Crédit : Pixabay

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account