Le yoga présente une multitude d’avantages dans la vie quotidienne : amélioration de la santé mentale, connexion spirituelle, soulagement des douleurs physiques.

Connexion spirituelle, soulagement de la douleur physique. Et bien que ces avantages soient également valables pendant la grossesse, il y a quelques autres raisons pour lesquelles faire du yoga pendant la grossesse et le post-partum peut être très bénéfique !

Respiration

L’utilisation de la respiration est un principe fondamental du yoga. L’utilisation de la respiration pendant la grossesse/le post-partum est également incroyablement importante. Notre diaphragme et notre plancher pelvien constituent un système de pression. Le site partenaire publicité apporte plus d’explication.

Elle est soumis à une nouvelle pression pendant la grossesse – un bébé qui grandit, un utérus qui se développe, des changements dans la structure pelvienne. Comprendre comment respirer par le diaphragme peut améliorer la fonction de notre plancher pelvien et réduire les dysfonctionnements du plancher pelvien, un symptôme courant pendant la grossesse et la période post-partum. L’utilisation efficace de notre respiration peut également faciliter le travail et l’accouchement, ainsi que la guérison post-partum. Apprendre à respirer par le diaphragme est souvent une compétence qui s’apprend (elle n’est pas naturelle). Apprendre dans un cours de yoga peut donc être un endroit sûr et confortable pour le faire – où vous pouvez être centré et guidé avec amour pour mieux comprendre votre propre respiration.

Alignement postural

La grossesse s’accompagne de nombreux changements corporels, qui peuvent provoquer des douleurs que vous n’auriez jamais imaginées.

Que vous n’auriez jamais imaginé ! Les tensions au niveau des fléchisseurs de la hanche et des ischio-jambiers, ainsi que les tensions au niveau du bas et du milieu du dos, sont courantes pendant la grossesse en raison du déplacement du poids vers l’avant d’un ventre en expansion. La libération de relaxine pendant la grossesse – une hormone qui relâche les ligaments du bassin pour préparer l’accouchement – peut augmenter la souplesse des articulations, ce qui peut entraîner des tensions correspondantes après un exercice ou un étirement. Le yoga offre la possibilité de réaligner le bassin et de s’étirer doucement sans dépasser ses limites, ce qui permet de soulager la douleur et de se sentir mieux dans son corps.

Connexion à soi et au bébé

Enfin, il va sans dire que le yoga offre au pratiquant la possibilité de se connecter à lui-même. S’il y a un moment où il faut être en étroite conversation avec soi-même, c’est bien pendant la grossesse et la période post-partum ! Votre corps subit une myriade de changements, dont certains peuvent être inconfortables, alors s’accorder une connexion profonde avec votre corps, et avec le miracle qu’il crée, peut être profondément bénéfique au processus de grossesse – mentalement, physiquement et spirituellement. En outre, la pratique du yoga pendant la grossesse vous offre un moment de calme, loin des affaires de la vie, pour engager une conversation interne avec votre bébé. Quelle

Quelle belle occasion de ralentir, de parler à cet être en formation et de mieux le connaître !

Faire connaissance !

Le yoga pendant la grossesse et le post-partum peut être une expérience profondément enrichissante, curative et éveillante. Le tapis vous attend !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account