La très prestigieuse maroquinerie de luxe Hermès, a confirmer son implantation à Riom, d’ici 2023. Ce sera donc le 22ème atelier de cette marque dans toute la France. Cela va créer de l’emploi, car pour le fonctionnement de cette nouvelle usine, Hermès a décidé de faire un recrutement massif de 250 employés. Les auvergnats que l’ont dit « avares », n’en sont pas moins des spécialistes du luxe. Et toc !

Installation d’Hermès, une excellente nouvelle sur le plan économique pour Auvergne

Décidément, Auvergne a bel et bien séduit le grand groupe de maroquinerie de luxe Hermès. Après son implantation à Sayat (depuis 2005), le groupe a décidé d’ouvrir une autre usine à Riom. Plus précisément, le maroquinier de luxe a choisi l’ancienne manufacture des tabacs de Riom pour y abriter son nouveau local. Seulement 12 kilomètres séparent les deux usines. Pour les dirigeants d’Hermès, ce n’est pas le fruit d’un hasard, car selon eux, le groupe compte beaucoup sur le savoir-faire et l’expérience des artisans de Sayat. D’ailleurs, ces derniers assurent la formation d’une première vague de 23 futurs artisans dans un atelier provisoire à Riom. Toujours d’après les barons d’Hermès, l’objectif de cette formation est de viser l’excellence qui fait partie des valeurs du groupe.
250 employés seront prévus pour faire tourner ce second atelier dans le Puy-De-Dôme. Pour la région Auvergne-Rhône-Alpes, cette création d’emplois est une très bonne nouvelle sur le plan économique, surtout en ce temps de crise de l’industrie en France. Avec cette nouvelle vague de recrutement et les employés de l’usine à Sayat, Hermès comptera donc, au total, 500 employés. Le Président de la région Auvergne-Rhône-Alpes n’avait pas caché son enthousiasme en affirmant « que c’est une grande première qu’une telle vague de recrutement soit effectuée dans cette ville ».

La filière cuir de luxe monte en flèche en Auvergne

Après l’ouverture de cette nouvelle usine de maroquinerie de luxe à Riom, le groupe Hermès comptera donc deux ateliers en Auvergne avec celui de Sayat. L’industrie du cuir de luxe semble très bien fonctionner dans cette région. Ce secteur est un très grand générateur d’emplois, car à lui tout seul, il mobilise jusqu’à 2000 employés en Auvergne.
Actuellement, deux éminents groupes dans le domaine de la maroquinerie dominent le marché dans la région. Il s’agit de Louis Vuitton à Saint-Pourçain et Hermès à Sayat (et prochainement à Riom). À eux tout seul, ils comptabilisent près de la moitié des employés dans ce secteur. Les grandes enseignes de l’industrie du luxe sont charmées par cette région. Pierre Cotte Maroquinerie a également installé ses locaux à Lezoux. Elle totalise 200 employés et produits sa propre marque de maroquinerie de luxe et opère également comme sous-traitant d’Hermès.

Auvergne : luxueusement vôtre !

L’Auvergne attire le luxe ! À part la maroquinerie haut de gamme, il existe également d’autres enseignes resplendissantes de la région. Claude Dozorme Coutellerie de luxe à Thiers est le pionner du couteau haut de gamme qui allie le luxe et la tradition. Le géant du cosmétique L’Oréal à Vichy. Ce créateur de beauté ne fait que donner plus de splendeur à l’Auvergne.

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?