C’est un événement dans le monde bancaire régional.

La Banque Populaire du Massif-Central vient de « fusionner » avec ses voisines « les Banques Populaires des Alpes, Loire et Lyonnais et du Massif Central pour donner naissance à la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes. »

A l’issue de trois assemblée générales extraordinaires des sociétaires à Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand qui se sont tenues ce mercredi 7 décembre, les trois banques régionales ont décidé de s’unir au sein d’une unique structure.

« Ce sont désormais près de 3800 collaborateurs, un réseau de 400 agences et centres d’affaires qui vont accompagner en proximité les projets complexes et ambitieux de tous nos clients : particuliers, professionnels, artisans ou entreprises avec de nouvelles capacités d’investissement. Avec un PNB de l’ordre de 732 millions d’euros en 2015 et des fonds propres à hauteur de 2,5 milliards d’euros. »

Adieu BPMC et bienvenu à la BPAURA, qui devient la première banque régionale à épouser (presque) les contours de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le territoire de la nouvelle banque est réparti sur les 12 départements que compte la région administrative (Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Haute-Loire, Haute-Savoie, Isère, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie) avec en plus la Corrèze, Alpes de Haute-Provence et Alpes du Sud soit 15 départements au total.

Et cocorico, enfin presque, c’est un auvergnat (originaire de Corrèze) qui a été nommé à la tête de la Banque Populaire AURA, en la personne de Dominique Martinie, ex-président de la Massif-Central.

Il faut dire que l’homme a été président de la fédération nationale des Banques populaires.

Au sein du groupe Banque Populaire, un certain nombre de banques est déjà en adéquation avec les régions administratives: Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Alsace-Lorraine-Champagne (Grand Est), Nord, Aquitaine Centre Atlantique (Nouvelle-Aquitaine)…

L’autre composante du grand groupe BPCE ( Banque Populaire-Caisse d’Épargne), la Caisse d’Épargne Auvergne-Limousin connaîtra t-elle le même sort que sa sœur Populaire en se « mariant » avec la CE Rhône-Alpes ?

La présidence de Dominique Martinie est une triste consolation quand on sait que le Siège Social est fixé à : 4, Boulevard Eugène Deruelle – 69003 LYON… Et que les décisions seront donc prises depuis la capitale des Gaules et non de Clermont-Ferrand comme c’est le cas actuellement.

Quid des autres banques régionales: Crédit Mutuel Massif-Central (groupe Arkéa)? Caisse d’Épargne Auvergne-Limousin? Crédit Agricole Centre France? Qui ont leurs sièges à Clermont-Ferrand mais qui, demain, pourraient déménager pour la nouvelle capitale régionale…

A suivre.

 

 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account