C’est un événement dans le monde bancaire régional.

La Banque Populaire du Massif-Central vient de « fusionner » avec ses voisines « les Banques Populaires des Alpes, Loire et Lyonnais et du Massif Central pour donner naissance à la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes. »

A l’issue de trois assemblée générales extraordinaires des sociétaires à Lyon, Grenoble et Clermont-Ferrand qui se sont tenues ce mercredi 7 décembre, les trois banques régionales ont décidé de s’unir au sein d’une unique structure.

« Ce sont désormais près de 3800 collaborateurs, un réseau de 400 agences et centres d’affaires qui vont accompagner en proximité les projets complexes et ambitieux de tous nos clients : particuliers, professionnels, artisans ou entreprises avec de nouvelles capacités d’investissement. Avec un PNB de l’ordre de 732 millions d’euros en 2015 et des fonds propres à hauteur de 2,5 milliards d’euros. »

Adieu BPMC et bienvenu à la BPAURA, qui devient la première banque régionale à épouser (presque) les contours de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes.

Le territoire de la nouvelle banque est réparti sur les 12 départements que compte la région administrative (Ain, Allier, Ardèche, Cantal, Drôme, Haute-Loire, Haute-Savoie, Isère, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône, Savoie) avec en plus la Corrèze, Alpes de Haute-Provence et Alpes du Sud soit 15 départements au total.

Et cocorico, enfin presque, c’est un auvergnat (originaire de Corrèze) qui a été nommé à la tête de la Banque Populaire AURA, en la personne de Dominique Martinie, ex-président de la Massif-Central.

Il faut dire que l’homme a été président de la fédération nationale des Banques populaires.

Au sein du groupe Banque Populaire, un certain nombre de banques est déjà en adéquation avec les régions administratives: Bourgogne-Franche-Comté, Occitanie, Alsace-Lorraine-Champagne (Grand Est), Nord, Aquitaine Centre Atlantique (Nouvelle-Aquitaine)…

L’autre composante du grand groupe BPCE ( Banque Populaire-Caisse d’Épargne), la Caisse d’Épargne Auvergne-Limousin connaîtra t-elle le même sort que sa sœur Populaire en se « mariant » avec la CE Rhône-Alpes ?

La présidence de Dominique Martinie est une triste consolation quand on sait que le Siège Social est fixé à : 4, Boulevard Eugène Deruelle – 69003 LYON… Et que les décisions seront donc prises depuis la capitale des Gaules et non de Clermont-Ferrand comme c’est le cas actuellement.

Quid des autres banques régionales: Crédit Mutuel Massif-Central (groupe Arkéa)? Caisse d’Épargne Auvergne-Limousin? Crédit Agricole Centre France? Qui ont leurs sièges à Clermont-Ferrand mais qui, demain, pourraient déménager pour la nouvelle capitale régionale…

A suivre.

 

 

 

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account