Ce vendredi 13 juillet à 19h, l’Olympique de Marseille et l’AS Saint-Etienne s’affrontent au stade Gabriel Montpied de Clermont-Ferrand en match amical. Les équipes de Ligue 1 et de Ligue 2 sont en pleine préparation de la saison 2018-2019. Les effectifs sont encore en d’élaboration, le mercato est même assez calme, coupe du monde oblige.

Les deux clubs préférés des clermontois, petits et grands, fouleront la pelouse du « Montpied ». Pas vraiment une première pour l’Olympique de Marseille, qui a disputé un match de coupe de France contre le Clermont Foot, et une rencontre amicale contre le Benfica (10 800 spectateurs), la saison passée. A noter que l’ASSE tient toujours le record d’affluence pour un match officiel au stade du nord de Clermont 10 562 spectateurs…

Il reste encore des places pour assister au match sur la billetterie en ligne du Clermont Foot.

Mais ce match de préparation n’est pas géré par les deux clubs qui s’affronteront, ni par le Clermont Foot, et encore moins par Clermont Auvergne Métropole, mais par la société MCI qui est spécialisée dans ce type d’organisation.

Rencontre avec le

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots? Votre rôle dans la société MCI Sport?

Je m’appelle Victor Rijke et je suis d’origine Suisse et Hollandaise. Je suis un étudiant à ESADE de Barcelone. Cela fait maintenant deux ans de suite que je travaille pour MCI pendant l’été. Le travail se fait principalement durant l’été pour MCI (avec la présaison des clubs) donc malgré le fait que certaines personnes travaillent dans la société à plein temps, un étudiant qui donne un coup de main pendant l’été peut servir. Je suis en charge de la communication chez MCI mais aussi des aspects logistiques sur beaucoup de matchs. Nous ne sommes pas nombreux et du coup mon travail touche un peu tous les domaines. Je bosse avec les clubs professionnels, les clubs qui reçoivent les rencontres, les mairies, les médias et bien plus encore.

Présentez-nous votre société MCI Sport, quelles sont vos activités?

MCI Sport est une socitété qui organise des matchs amicaux et des stages pour des clubs et des équipes nationales. Nous sommes principalement basé sur le marché Français. Nous avons des clients pour qui nous devons trouver des adversaires et une fois que cela est fait, on travaille sur les contrats, trouver un terrain, la logistique (bus, avion etc)…etc.

Comment se déroule l’organisation d’un match amical comme Olympique de Marseille/AS Saint-Etienne en amont?

Dans ce cas, l’OM sont nos clients et nous organisons tous leurs matchs amicaux. Nous demandons quel type d’opposition ils cherchent et on s’adapte en fonction. De suite, on cherche la disponibilité d’autres clubs et on fait des propositions à Marseille. Nous sommes aussi très proche de l’ASSE donc cette affiche n’était pas la plus dure à trouver. De suite, il faut trouver un lieu qui convient aux deux équipes avec un terrain apte à accueillir des équipes professionnelles. En bref, nous amenons les deux équipes à un club local qui est prêt à les accueillir et collaborons ensuite avec le club pour que le match se déroule bien.

Pourquoi avoir choisi Clermont-Ferrand pour disputer cette rencontre de prestige?

Très beau stade, avec un localisation qui convenait aux deux équipes. Le club était aussi très motivé d’accueillir la rencontre. Il est aussi important pour nous, de voire que les gens avec qui nous travaillons sont impliqués, afin de s’assurer que le match se déroulera bien. Tous les aspects logistiques du Jour-J sur place sont délégués au club local (Clermont Foot) et nous savions que nous pouvions leur faire confiance.

Quel est le rôle de chacun, vous, le Clermont Foot et la métropole Clermont Auvergne?

Notre rôle : Dans un premier temps amener les équipes sur place : négociation de contrat, logistique de déplacement etc… Et dans un deuxième temps coordonner avec les deux clubs professionnels et le club local pour satisfaire à tous les besoin sportifs et organisationnels des équipes. Finalement, s’assurer que tout est en place, jusqu’au petit détail près.

Clermont Foot : Acceuillir la rencontre et organiser les aspects logistiques sur place. Besoin des équipes dans les vestiaires, sécurité du match, demande d’arbitre à la FFF et encore bien plus de détail. Je souligne que le travail fait par les clubs locaux est énorme et que sans eux les matchs ne pourraient pas se faire !

La Métropole : Accepter les demandes d’organisation d’un match professionnel dans leur zone, coordonner avec le club local pour la sécurité …etc.

Racontez-nous un peu, comment va se dérouler votre journée (pour MCI Sport) du 13 juillet, ici, à Clermont-Fd? 

Notre journée (je vous parle d’un match en général étant donné que je ne ferai pas le déplacement à Clermont, mais c’est toujours similaire) : Il y a toujours une ou deux personnes de MCI qui se déplacent pour le match afin de prendre connaissance des lieux et des gens sur place. Nous avons toujours des contacts établis sur place qui travaillent dans les clubs locaux et nous accueillent, nous briefent sur tout ce qui est en place, ce qui manque, et ce qu’il faut faire. On fait en sorte que tout soit OK pour accueillir le match et que rien ne manque en terme de sécurité, accueil billetterie,…etc.

De suite, nous communiquons avec les clubs professionnels afin de gérer leur arrivée et quelconque besoin qu’ils ont sur place.

J’ai envie de dire que si tout est bien réglé d’avance et que l’organisation est à la hauteur de la rencontre, il ne reste pas grand-chose à faire pour nous le Jour-J.

Merci infiniment Victor, d’avoir accepté de répondre à nos questions, et surtout bonne préparation pour le 13 juillet.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account